CABINET

Nous sommes différents — nous concentrons sur les droits de la personne. Bien que nous soyons aptes à évaluer les litiges civils et d’emploi, nous sommes concentrés sur les droits de la personne. Malgré, peu de cabinets dans ce domaine. Dans notre cabinet, nous traitons les cas de nos clients comme les nôtres. C’est particulièrement vrai lorsque les droits de nos clients sont violés. Notre directeur, Christopher Karas, a été victime de violations de droit en tant que plaideur dans certaines cas de haut profil. Il a notamment contesté sa commission scolaire catholique française et son école au Tribunal des droits de la personne de l'Ontario lorsque la commission scolaire lui avait interdit de mettre des affiches de son héros des droits civiques Harvey Milk et d’organiser une alliance du genre et de la sexualité qu'il tentait de bâtir avec ses pairs. Grâce à notre focus et notre expérience uniques, nous nous distinguons en tant que leader.

Notre cabinet Karas Legal Services est situés dans le centre-ville de Brampton. Des consultations sont offert à Brampton, Toronto et Ottawa. Karas, fondée par son directeur, Christopher Karas, répond aux besoins complexes des clients en matière de droits de la personne en Ontario. Les domaines de pratique incluent les droits de la personne, l'emploi et le litige civil. Présentement situé à LAB B au 60, rue Queen est, bureau 103.

LAB B — Incubateur et espace de travail partagé de Brampton fait partie de notre culture unique. Nous sommes situés autour de startups, indépendants, étudiants et créatifs. Cela alimente la pensée créative qui nous distingue et nous permet d'aborder les défis avec des idées neuves. En tant que membres de cette communauté, nous ne nous contentons pas seulement de résoudre des problèmes, nous cherchons à nous inspirer et à inspirer nos pairs.

 
 
 

Consultations

Nous savons que trouver le bon représentant pour vous représenter est un choix important. C’est pourquoi nos consultations vous expliquent vos besoins, l’étendue de votre cas et votre budget.

PRENEZ RENDEZ-VOUS ▸

 

"L’histoire n’est pas quelque chose que vous regardiez en arrière et dites que c’était inévitable, c’est parce que les gens prennent des décisions parfois très impulsives et du moment présent, mais ces moments sont des réalités cumulatives.”

— Marsha P. Johnson 

 
EDUARDO LIMA / METRO

EDUARDO LIMA / METRO

DIRECTEUR

Christopher Karas

Christopher Karas, directeur de Karas Legal Services Professional Corporation, est un plaideur dans certaines cas de haut profil, un parajuriste du Barreau du Haut-Canada et un médiateur. Il concentre principalement sur les droits de la personne provinciales et fédérales.

Karas est un conférencier fréquent. Il a prononcé un discours devant la Commission ontarienne des droits de la personne, l'Association canadienne des libertés civiles, l'Université de Toronto, l'Université Ryerson et l'Université York dans de nombreux domaines, notamment les règlements sur le sang et les organes de Santé Canada, les politiques de la Société canadienne du sang, la Charte, la Loi canadienne sur les droits de la personne et le Code des droits de la personne de l’Ontario, ainsi que les droits fondamentaux de la personne.

Karas était le plaideur dans le cas de Christopher Karas v. École secondaire catholique Sainte-Famille. Il a contesté devant le Tribunal des droits de la personne de l'Ontario, le CSDCCS, le Conseil scolaire de district catholique centre-sud et son école, école secondaire catholique Sainte-Famille lorsque le conseil scolaire lui a interdit de placer des affiches de son héros des droits civiques Harvey Milk et d’organiser une alliance du genre et de la sexualité que Karas et ses pairs avaient tenté de créer. En conséquence, l’école a maintenant une GSA et la commission scolaire a changé de nom. Le conseil est maintenant connu comme Conseil Scholaire Catholique MonAvenir.

Karas est aujourd'hui le plaideur dans le cas fédérale de Christopher Karas v. Canadian Blood Services and Health Canada. Il conteste la politique auquel exclus le sang HSH (hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes) au Commission canadienne des droits de la personne afin de changer la politique canadienne en matière de sang. Il a contesté la politique lorsqu'il lui a été interdit de donner du sang dans une clinique locale. La contestation judiciaire fédérale a été acceptée le 3 septembre 2016 et pourrait entraîner d'importants changements politique. Karas pourrait être entendu devant le Tribunal canadien des droits de la personne.

Karas parle couramment l'anglais et le français et peut représenter les clients dans les deux langues.

Éducation

HUMBER COLLEGE
Paralegal Education, 2017

RYERSON UNIVERSITY
Inaugural Jack Layton School, 2014

BORÉAL COLLEGE
Exploration of the Culinary Arts, 2014

 

Activités et Affiliations

• Membre du Barreau du Haut-Canada
• Administrateur d’Action Positive VIH/sida (hiv/aids org)

  • Président du Comité de Révision du Règlement N.1

• Administrateur du Centre de Services Santé Peel et Halton

Admission

• Ontario

La période d'exclusion des dons de sang tombe à 3 mois pour les hommes homosexuels et bisexuels

Lire la Suite

 

La Société canadienne du sang envisage de réduire le temps d'attente pour les donneurs homosexuels

Lire la Suite

 

Changer la politique de collecte de sang pour les hommes homosexuels

Lire la Suite

 

Christopher Karas Reçoit le Prix de Modèle de l'Année du Centre Canadien

Lire la Suite

Contactez Nous

Nom *
Nom
Veuillez noter que toute correspondance pour contacter le cabinet est uniquement informative. Vous ne serez pas considéré comme un client du cabinet jusqu'à ce que nous ayons convenu d'agir pour vous conformément à nos politiques d'acceptation des clients. Le contenu de ce site web est fourni à des fins d'information uniquement et ne doit pas être interprété comme un avis juridique.